Mado.Mauritanie

 

   
 
Mado Nema Hamadi et Boua  

Visite de Mado à Béziers , Juin 2009 (extraits du compte-rendu de réunion)
Nous avons eu le plaisir lors de notre réunion mensuelle du 6 Juin dernier d’avoir Mado avec nous et en avons profité pour prendre les dernières nouvelles de la Mauritanie et de nos deux centres de Nutrition qu’elle gére pour Passerelles avec son équipe.
 
Mado confirme qu’elle garde le contrôle sur les centres qui tournent bien grâce à son combat de tous les jours, à la discipline et la sécurité qu’elle peux appliquer et à son équipe en place. Bonne réputation de Mado qui est soutenue par les autorités d’une manière officielle. Sur les 24 associations d’Atar seules 4 (dont Passerelles) fonctionnent à plein temps. Les centres de Passerelles apportent un contrôle médical dans les quartiers grâce à un passage 3 fois par semaine.
 
De nouvelles élections vont avoir lieu sans tarder en Mauritanie, mais à priori aucun changement majeur n’est à espèrer dans la situation politique qui ne favorise pas les prises d’initiative nouvelles (sécurité, corruption…). Donc pour nous il n’est pas recommandé d’après Mado de poursuivre nos initiatives dont elle ne peux elle-même assurer le contrôle, telles que notre projet de création de cabinet dentaire ou celui de la maternité. C’est trop risqué en terme de gestion car ce seraient les autorités locales qui auraient la main sur ces projets.
 
Par contre à nous de voir dans les opportunités de missions suivantes :
 
·         création d’un troisième centre de nutrition, dans un quartier différent,
·         actions ponctuelles d’éducation et de prévention, à raison d’une semaine de présence sur place d’un ou deux spécialistes français et après avoir vérifié qu’il n’y a pas de concurrence et d’interférence avec les structures en place (dentistes/ophtalmologues locaux, présence de soins à l’hopital…).
o         dans le domaine des soins dentaire + livraison de petits matériels de soins (tels que brosses à dent…)
o        dans le domaine des soins ophtalmologiques + livraison de petit matériel (lunettes)
 
·         diversification des articles produits sur place, en plus des sacs, penser à habits de scène en maille de languettes (Marie-Christine enverra un patron), petits bracelets…
 
 
Nous avons chaudement félicité Mado pour son engagement et ses résultats ; c’est vrai c’est formidable !!. Un article sur Mado dans un journal suisse vous a déjà été circulé ainsi que les contacts pour en savoir plus sur son association ACHEMA (Action Chèvres de Mado).(lien Achema)
 
Ci-dessous article paru dans le Journal suisse « l’Express » du 3 Juin 2009
      
 
            
 
Point financement des deux centres Passerelles actuels :
·         centre N°1 : financement à assurer par nos soins comme l’année dernière. Cécile doit contacter la Direction de la Fédération des Cliniques privées pour une participation financière éventuelle.·        
Centre N°2 : financement assuré jusqu’à fin 2010 par la Fédération des Cliniques privées.
·         Rappel : le coût de gestion annuel d’un centre, pour quelques 120 enfants est maintenant évalué à 13.500 euros (source Mado), soit environ 40 centimes d’euro pour nourrir un enfant par jour.’
 
 
Vous voulez savoir comment se passe une journée (bien remplie) au centre de nutrition N°1 ? (Mado nous en parle)

Mail envoyé par Mado pour Passerelles,mars 2007.

Je ne sais pas si les choses vont changer en Mauritanie, l’avenir nous le dira, je pense que dans tous les pays où l’esclavage a été pratiqué il a fallut plus d’une génération pour que l’esprit change, (mauvais exemple l’Amérique) ici ça fait 25 ans, j’ai bon espoir, il y a de bonnes volontés.. Comment vas Sami ?

Le centre tourne à plein et les jeune enfants de 6 à 12 ans sont en vacances scolaire et viennent maintenant chercher à manger c’est pas possible de refuser, j’ai augmenté le riz, pâtes lait nche, mais ceci va s’équilibrer car en juillet et août beaucoup partent en getna le nombre va fortement diminuer, donc au niveau budget ça fera la balance, imagine aujourd’hui 98 enfants, hier 88 et chaque jour c’est comme ça, je pars souvent avec Bouha qui sait mettre de l’ordre parmi les plus grands, je fait manger les petits en premier sinon les grands ne se gènes pas pour piquer dans les gamelles, mais c’est du bonheur tout ça !!!

Mohamed chaque jour au centre et très présent et suit les enfants à qui il donne de l’extrait, une petite qui était dans le rouge à passé au jaune c’est formidable !Une semaine me fait 25000 Toutes les deux semaines il faut remplacer la bouteille de gaz 3100 Et tous les 10 jours remplir la bassine d’eau 1500 Les salaires, soit, 67000 pour toute l’équipe par mois Les taxi aller et retour 400 par jour.

Pour les toilettes, je n’ai encore pas tous les prix mais j’estime le prix à 80-100 000, ce sera des toilettes en bois croisé non en ciment, ce qui fera l’affaire, plutôt que rien.

voilà les news, je dis merci à la passerelle de la part des enfants

Amitiés à toi et à toute l’équipe mado